07/03/2016

Consultant SEO : Pourquoi lui faire appel pour son référencement naturel ?

Le Consultant SEO est un expert en référencement naturel. Ses compétences vont au delà de la maîtrise du code et des contraintes du référencement Web, c'est la charnière qui permet d'assurer l'adéquation entre les objectifs de trafic sur Google et les objectifs marketing (et ou webmarketing) d'une entreprise.

Le coût des prestations de consultant SEO

Il est souvent répété que l'intervention d'un consultant coûte très chère aux éditeurs de sites. C'est pourquoi nombreux d'entre eux qui souhaitent faire référencer leur site passe par des agences de référencement dont la mission est la gestion opérationnelle du projet. Ainsi l'entreprise souhaitant améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherche peut se contenter investir dans de l'opérationnel, mais déléguant à l'agence par la même occasion tous les aspects stratégiques du SEO.

Toutes les agences ne se ressemblent pas, mais lorsque vous décider de confier votre projet de référencement à une agence, généralement vous bénéficier de très peu d'accompagnement, celui-ci prenant souvent la forme d'un contact commercial mensuel.

En revanche confier son projet à un consultant SEO revient d'emblée à privilégier un contact régulier avec un véritable expert du référencement Google. Cet interlocuteur, à l'opposé de la plupart des agences de référencement vous garantit des échanges personnalisé, et de mettre véritablement le focus, sur les éléments majeurs de votre stratégie.

02:17 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0)

23/07/2015

Formation SEO pour booster son trafic organique

Même le débutant en marketing internet le sait, la clé de la réussite sur internet est l'acquisition de visiteurs sur un site internet. Se former aux différents canaux d'acquisition de trafic est donc essentiel, mais parmi les différentes formations au web marketing, si l'une d'entre elles devait être privilégiée c'est bien la formation au référencement.

Suivre une bonne formation SEO c'est l'assurance de maitriser l'élément le plus important pour obtenir des visiteurs sur son site, le trafic organique venant de Google, de loin le plus utilisé des moteurs de recherche.

Privilégier le SEO aux autres canaux d'acquisition de trafic ?



Un site internet rapporte lorsqu'il obtient du trafic. Le trafic naturel est le plus intéressant car il permet, à condition de travailler avec un bon consultant SEO, d'obtenir à la fois une masse de trafic et en plus du trafic ciblé. Si la quantité de trafic sur un site ne rime pas toujours avec la qualité, grâce au référencement naturel, le trafic organique d'un site internet fait coïncider qualité et quantité.

Autrement dit, pour générer beaucoup de revenus en ligne, sans nul doute, le SEO est le meilleur moyen d'obtenir du trafic sur son site. Cela-dit, une fois le SEO maîtrisé et les actions d'optimisation du référencement en place, l'entreprenaute intelligent cherchera à diversifier son trafic pour réduire au minimum la dépendance à Google ou à un autre outil de recherche.

Idéalement un site devra donc recevoir :

  • Une masse de trafic naturel (depuis les résultats naturels des moteurs)

  • Du trafic de puis les réseaux sociaux

  • Du trafic référent (provenant d'autres sites par le biais de liens hypertextes ou de bannières issues d'un partenariat

  • Du trafic direct (idéal pour mesurer son branding)



Il existe donc de nombreux canaux d'acquisition de trafic, l'e-mailing, la publicité en ligne, l'achat de cliques ou de liens sponsorisés, le media buying (achat de trafic), mais nous nous arrêtons ici à l'essentiel pour nous focaliser sur la formation dédiée au premier canal de trafic à maîtriser, le trafic des moteurs de recherche obtenu grâce au SEO.

Quelle formation SEO Choisir ?



Inutile d'expliquer plus longuement l'intérêt de se former sérieusement au SEO, d'autant que les techniques de référencement deviennent de plus en plus pointues. Voyons plutôt comment se former au référencement en s'assurant l'acquisition de bases réellement solides.

Les organisme offrant une formation SEO sont nombreux et vous avez l'embarras du choix. Toutefois les formatiosn SEO sont généralement très chères or tous les débutants commençant leur activité ne sont pas toujours prêts à assumer cet investissement. Pour pallier à ce problème de budget, SEO Ranking Skills propose une alternative de haut vol permettant à de nombreuses personnes de se former sérieusement et à un prix dérisoire, la formation SEO en distanciel.

Au lieu de payer des locaux onéreux pour accueillir les personnes suivant la formation et de générer en plus des frais de déplacement (train, avion) non négligeables, La formation SEO Ranking Skills a lieu en ligne et est organisée sous forme de mini groupes de 7 personnes pour assurer un maximum d'interaction durant les modules.

Autre raison faisant de la SEO Ranking Skills une formation SEO incontournable, la qualité du produit délivré par les intervenants. En une journée les participants font un véritable pas de géant dans l'acquisition de compétences et la parfaite maitrises des points clés du référencement, la pertinence des contenus selon Google, les techniques de netlinking super avancées, la génération de contenus en masse, et les techniques de camouflage pour cacher sa stratégie à ses concurrents.

Cette formation n'a lieue malheureusement qu'une fois par mois ce qui impose la règle du premier arrivé premier servi.

02:36 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0)

04/11/2014

Analyse du trafic naturel malgré le Not Provided

La mesure du trafic organique (mesure et analyse de l'audience naturelle) peut être une tache à la fois simple est complexe. En effet l'analyse du trafic provenant des résultats naturels, malgré la personnalisation des sources de recherche naturelle n'a jamais été aussi problématique que depuis la généralisation des mots clés Not Provided dans Google analytics et autres outils de mesure statistiques de trafic.

Difficile alors d'évaluer la qualité du trafic organique quand il s'agit d'estimer son retour sur investissement (cf: ROI de l'acquisition de trafic naturel). Mais voilà, le brouillard statistique causé par la haussse du Not Provided (due à a généralisation de cryptage SSL depuis la recherche Google) doit être perçu par les spécialistes du web marketing comme une opportunité et plus comme un problème.

Sachant qu'il n'existe aucune méthode miracle pour récupérer les mots clés de recherche perdus, il est préférable d'abandonner les méthodes de bricolage pour tenter de reconstituer des données marketing non fiables. L'analyse du trafic organique a une trop grande importance sur le décisionnel pour la fonder sur des données trop approximatives, il est donc préférable d'accepter la perte des mots clés ayant apportés des visiteurs pour construire de nouveaux indicateurs clés de performance SEO (cf: KPI SEO).

Mort du SEO ? Non... mais mort du Keyword centrisme

C'est ici la meilleure attitude pour construire des KPI durables. Le but ici est de construire un modèle d'estimation des performances, non plus basé à l'échelle du mot clé, mais sur d'autres éléments plus parlants et en réalité plus adaptés pour une mesure plus globale du ROI du référencement naturel.

Il n'est plus forcément nécessaire de mesurer les ventes réalisées sur chaque mot clé, d'autant que responsabiliser le référencement sur les ventes est également une erreur de départ, la conversion pouvant être impactée par de nombreux critères qui dépassent l'analyse du mot clé (ergonomie, design, prix, etc.). La règle numéro un lorsque l'on défini un KPI est la disponibilité d'un driver.

Un driver est un levier dont nous savons que son action a un impact direct sur l'évolution des performances. Or aucune action de référencement ne peut être considérée comme un driver de la conversion, celle-ci étant la résultante d'abord d'autres facteurs. Non pas que le trafic naturel n'a rien à voir avec la conversion, mais il ne peut en aucun cas en prendre l'entière responsabilité.

Si un site reçoit du trafic mais ne converti pas, c'est alors sur les performances marketing qu'il faut s'interroger. Avec le not provided il est désormais préférable, de mesurer le succès du référencement en fonction de sa mission première : Apporter du trafic organique sur un site internet.

Les choix des mots clés sur lesquels un site doit gagner en visibilité, est certes un choix fondamental, mais c'est au marketing de l'assumer. Ce dernier doit être en mesure de prendre des décisions sur la base du knowledge et des données statistiques (déjà à disposition, ou à construire grâce au search engine advertizing par exemple).

2 smart KPI pour le référencement naturel

Cela peut sembler ironique mas cela fait longtemps que nous avions ces KPI en main, mais il est très marketing de vouloir faire parler à tout prix les statistiques au point de mettre en place des techniques d'analyses complexes, alors que la base d'un indicateur de performance est qu'il doit être simple à comprendre. La notion de smart kpi n'est pas nouvelle et il convient de l'appliquer de nouveau au référencement.

SMART est l'acronyme anglais des 5 qualificatifs de notre KPI,

  • Specific
  • measurable
  • attainable
  • Relevant
  • Time scaled

La spécificité du KPI est celle qui nous garanti la possibilité d'agir sur le driver qui fera évoluer notre indicateur clé de performance. Si un KPI n'est pas assez spécifique, on ne sait pas quel est le levier qui va permettre l'évolution directe des indicateurs. Mesurable évidemment est une qualité fondamentale, sans quoi notre KPI n'en est pas un, on doit pouvoir le mesurer, or il est impossible de mesurer le trafic not provided, une bonne raison d'écarter ces mots clés de l'analyse est que l'on ne peut pas les mesurer de manière tangible.

KPI 1 => Positionnement dans Google

Il s'agit du KPI parfait dans la mesure où nous pouvons lui appliquer tous les qualificatif d'un indicateur clé de performance de type SMART. Le positionnement est ce qu'il y a de plus simple à mesurer et permet de passer beaucoup plus de temps sur l'opérationnel et le concret que sur des analyses trop complexes. Bien sur le positionnement sur un mot clé n'est jamais synonyme de trafic et encore moins de profit, c'est pourquoi c'est l'évolution du positionnement globale qui doit être analysée. Pour vendre un site a besoin de trafic, une excellente source de trafic est le trafic naturel des moteurs de recherche, pour obtenir du trafic naturel il faut être bien positionné sur un grand nombre de mots clés. Le positionnement dans Google est donc l'indicateur de performance parfait, il permet de démontrer que le référencement fonctionne, du moins techniquement... les considérations marketing Vente/trafic organique sont à laisser de côté pour l'instant.

Par ailleurs, les personnes en charge du référencement naturel ont entre les mains des drivers permettant d'influer directement sur le positionnement du site, ces drivers sont les facteurs de référencement les plus importants par exemple, netlinking et production de contenus frais.

KPI 2 => Trafic Organique généré par le site

Tandis que le KPI 1 nous renseigne sur le succès technique de la stratégie SEO, la mesure du trafic organique généré par le site, nous permet des conclusions plus concrètes sur l'efficacité du référencement. Une équipe qui obtient d'excellents résultats en positionnement, sait où elle doit agir si ces performances ne sont pas aussi bonnes avec le KPI 2. Le site est très bien positionné, mais ne reçoit pas de trafic. Il est donc nécessaire d'implémenter une stratégie d'optimisation du CTR pour transformer le positionnement en trafic naturel sur le site internet. Evidemment le marketing aura du garantir au préalable un volume de recherche existant sur l'ensemble des mots clés positionner. Si les mots clés n'apportent pas de trafic car ils ne sont pas recherchés alors, c'est un problème du marketing et non du référencement. Lien vers la version Pdf.

15:46 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0)